Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

LMP1 Hybride, l'innovation en marche - Innovation / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #6028 Publié le 26/04/11 | Vues : 204

LMP1 Hybride, l'innovation en marche


La LMP1 hybride du team HOPE a effectué jeudi ses premiers tours de piste à Magny-Cours. Ce programme d'essais s'est parfaitement déroulé et a permis de juger les premières performances du prototype et sa fiabilité. Il s'agissait d'une première étape cruciale et excitante pour toute l'équipe qui venait conclure la phase d'assemblage du moteur SWISSHYTECH et de la «Flywheel» (le système de récupération de l'énergie cinétique) puis celle du montage sur le châssis Oreca, finalisées la semaine dernière.







HOPE Racing est en passe de réaliser son pari : être la première écurie privée à lancer sur la piste de l'International Le Mans Cup (ILMC) une voiture à technologie hybride, participant ainsi à la promotion d'une approche éco-responsable de la course automobile.



Economie d'énergie et gain de puissance
Le prototype LMP1 hybride, baptisé ORECA SWISS HYTECH-Hybrid, se compose d'un châssis Oreca 01 équipé d'un nouveau moteur hybride 4 cylindres turbo, développé en collaboration avec Lehmann Motors, et associé à un système entièrement mécanique de restitution de l'énergie accumulée lors des freinages. Cette technologie conçue par la société Flybrid Systems et appelée « KERS » (Système de récupération d'énergie cinétique), se compose d'un disque en carbone, la «Flywheel», qui tourne lors du freinage de la voiture (jusqu'à 60 000 tours/minute). Reliée à la boîte de vitesse, elle transmet l'énergie cinétique emmagasinée lors de la ré-accélération en sortie de courbe. Outre une taille et un poids réduits (30 cm de diamètre et moins de 40 kg), ce volant d'inertie est parfaitement recyclable et ne nécessite pas l'usage d'une batterie.

Ce système permet d'économiser environ 5% d'énergie (pour un gain de puissance d'environ 60kw) et de réduire d'autant les émissions de CO2, sans utiliser d'électricité, ni altérer les performances. En course, sur la distance des 24 Heures du Mans, l'Oreca LMP1 devrait effectuer deux arrêts ravitaillement de moins que ses concurrentes, soit l'équivalent de 2 à 3 tours.

Rendez-vous à Spa, le 7 mai
Avant de présenter la première voiture hybride au départ des mythiques 24 Heures du Mans, la course contre la montre continue pour HOPE Racing. L'équipe a pris la direction du Mans pour participer à la journée test des 24 Heures, dimanche, et tester ainsi le prototype sur le circuit sarthois. Les grands débuts en compétition de la LMP1 hybride sont prévus pour le 7 mai dans le cadre des 6 Heures de Spa-Francorchamps, avec Steve Zacchia et Nicolas Marroc comme pilotes. L'heure du verdict de la piste.

En savoir plus
Partager :
Facebook